Rechercher

Les deux premiers titres décernés !

On connait déjà les deux premiers lauréats de la Barrière Deauville Polo Cup 2022 : l’équipe luxembourgeoise Augustinus Bader pour la Ladies Cup et Barrière pour la vénérable Coupe d’Argent après un match très disputé. Côté femmes, cette finale était le remake du match d’ouverture du tournoi : même antagonistes, même verdict exactement : 8 à 4 ½ !

Menée par Lia Salvo, l’équipe Augustinus Bader détenait déjà toutes les informations pour venir à bout de Groupe GCA, qu’elles avaient rencontré lors de leur premier match de qualification. Leur cavalerie leur permettait de répondre par un jeu de petites passes et s’échappant de la mêlée grâce à la vitesse et à la maniabilité de leurs chevaux. C’était le deuxième titre pour Lia Salvo, déjà vainqueur à Deauville en 2018 et comme le fut son père dans la Coupe d’Or en 1986 ! Lia Salvo a bien sûr été élue meilleure joueuse du match et du tournoi. Mais un match ne se gagne pas seule et Lia a cette qualité d’exploiter au mieux les qualités de ses coéquipières et cela a permis notamment de révéler tout le talent de la jeune Paloma Lauro (15 ans), très réaliste en attaque.


L’autre finale, celle de la Coupe d’Argent, a donné lieu à de belles empoignades, des enchainements d’actions spectaculaires et rapides, du jeu ouvert, du grand spectacle, du grand polo. Martin Aguerre, qui remplaçait le néo-papa Juan-Gris Zavaleta, a vite trouvé ses repères avec les frères Zavalata et après avoir été sensiblement dominé en début de rencontre, Barrière s’est envolé dès le deuxième chukker pour terminer le quatrième avec une confortable avance : 8 à 4 ½. C’est alors que Mungo, en cinquième, a entamé une étourdissante remontada… qui a échouée à un demi-point du bonheur. C’est une belle entrée en matière pour Isabelle Larenaudie dont c’est la première tentative à ce niveau ! Elle y est même allée de son petit goal, important au vu du score finale : 8 à 7 ½.


Après ces deux premières belles finales, place à la Coupe d’Or Marta et Lucien Barrière lundi 15 août (17H00) avec un premier match pour le Trophée Diane Barrière Desseigne qui promet, entre le tenant du titre, Dragones et Mungo, bref un remake de la finale 2021.



 

Ladies Cup :

Augustinus Bader : Paloma Lauro (2), Aurélie Molitor (0), Anais Rezkallah (1) et Lia Salvo (9)

Groupe GCA : Marion Ambrosetti (2), Lila Guérin (1), Alicia Prat (1) et Maru Gimenez (5)

MVP : Lia Salvo

Progression Augustinus Bader : 3/2 ½ -5/2 ½ - 6/2 ½ et 8/4 1/2 (1 ½ goal d’avance pour Groupe GCA)


Coupe d’Argent:

Barrière : Isabelle Larenaudie (0, 1 goal), Ramiro Zavaleta (4, 2 goals), Martin Aguerre jr.(7, 4 goals) et Simon Zavaleta (5, 1 goal)

Mungo : Ulysse Eisensteter (0, 1 goal), Juan Cruz Greguoli (4, 1 goal), Pierre Henri N’Goumou (6, 3 goals) et Tete Storni (5, 2 goals)

Meilleur cheval argentin : Embrujo Tarentela jouée par Simon Zavaleta

Best Playing Pony : Silver is gold jouée par Pierre-Henri N’Goumou

MVP : Pierre-Henri N’Goumou

Progression Barrière : 1/1 ½ - 4/3 ½ - 6/3 ½ - 8/4 ½ et 8/7 ½.